.
.

La voix des sans voix en République Centrafricaine

.

Alerte – Info : Attention, les forces gabonaises se retirent de la Minusca !


#Centrafrique #Minusca #Gabon #CEEAC #COPAX #CEMAC

TOUT S’EMBROUILLE (1): #ABO RETIRE SES MILITAIRES

Malgré le dernier déplacement de Faustin Archange Touadera chez Ali #BongoOndimba, le Gabon va procéder au retrait de son contingent au sein de la Minusca.

Retenons que @presindentABO est actuellement celui qui préside aux destinées de la CEEAC, dont une réunion ministérielle vient de se tenir à #Libreville sur la sécurité sous-régionale, avec insistance sur les situations de la #RDCongo et la Centrafrique.

Il conviendrait donc de conclure que la situation Centrafricaine partirait en vrille, avec la présence militaire #Russe, la tension diplomatique Franco-Centrafricaine, le renforcement de la présence des renseignements militaires Tchadiens, Rwandais et Américains.

Bref, de sources locales Bangui, non-autorisées, la Minusca passerait d’ici quelques mois à moins de 3000 casques bleus, certains contingents feraient de même. Le prétexte serait d’ordre financier, les USA et certains pays ayant réduit leurs contributions budgétaires.

#ÉZingo !

[ Libreville, 8 mars (Gabonactu.com) – Le gouvernement gabonais a décidé jeudi en conseil des ministres le retrait prochain de ses forces de défense engagées depuis plusieurs années dans les missions de maintien de la paix en République centrafricaine (RCA), un pays de l’Afrique centrale qui connait désormais un retour progressif de la paix après des années des guerres civiles récurrentes et sanglantes.

« Le Conseil des Ministres, tout en prenant acte, a instruit les Ministres des Affaires Etrangères et de la Défense Nationale d’entreprendre les démarches appropriées, pour engager avec les partenaires concernés le calendrier de démobilisation de nos Forces dans les délais raisonnables », a mentionné le communiqué final du conseil des ministres présidé comme à l’accoutumé par le chef de l’Etat Ali Bongo.

Le Gabon est présent en Centrafrique à travers ses militaires depuis 1997 avec l’AMISAB, première mission d’interposition sous la houlette de l’ONU. Le pays est englué dans des conflits armés depuis des décennies. Le Gabon est également engagé dans la Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation des Nations unies en Centrafrique (MINUSCA), qui se retire petit à petit après avoir atteint les objectifs escomptés.

Sydney IVEMBI]

Libreville, 8 mars (Gabonactu.com) – Le gouvernement gabonais a décidé  jeudi en conseil des ministres le retrait prochain de ses forces de défense engagées depuis plusieurs années dans les missions de maintien de la paix en République centrafricaine (RCA), un pays de l’Afrique centrale qui connait désormais un retour progressif de la paix   après des années des guerres civiles récurrentes et sanglantes.

«  Le Conseil des Ministres, tout en prenant acte, a instruit les Ministres des Affaires Etrangères  et de la Défense Nationale d’entreprendre les démarches appropriées, pour engager avec les partenaires concernés le calendrier de démobilisation de nos Forces dans les délais raisonnables », a mentionné le communiqué final du conseil des ministres présidé comme à l’accoutumé par le chef de l’Etat Ali Bongo.

Le Gabon est présent  en Centrafrique à travers ses militaires depuis 1997 avec l’AMISAB, première mission d’interposition sous la houlette de l’ONU.  Le pays est  englué dans des conflits armés depuis des décennies.  Le Gabon est également engagé dans la Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation des Nations unies en Centrafrique (MINUSCA), qui se retire petit à petit après avoir atteint les objectifs escomptés.

Sydney IVEMB

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *