.
.

La voix des sans voix en République Centrafricaine

.
Espace Publicitaire à louer

Alerte – Info : la ville de Rafaï reprise à mains nues par des éléments d’autodéfense


Selon des informations dignes de foi en notre possession, la ville de Rafaï était tombée entre les mains des peulhs lourdement armés, formés et soutenus par le capitaine marocain Atim, il y a deux jours. Voici que ce rapportait la dépêche signée par Henri Grothe à ce propos :

« MERCI #ANTÒNO_GUTERRES
BRAVO
#PARFAIT_ONANGA_ANYANGA,
BRAVO
#HERVÉ_VERHOOSEL
BRAVO
#VLADIMIR_MONTEIRO
BRAVO
#CAPITAINE_ATIM

MERCI Faustin Archange Touadera

PORTE D’ENTRÉE DU M’BOMOU, RAFAÏ EST TOMBÉE CETTE NUIT… VA-T-ELLE DEMEURÉE LONGTEMPS SOUS DOMINATION DE SES ENVAHISSEURS #PEULHS ?

De sources recoupées, des combats ont eu lieu toute la journée d’hier et la nuit. Mais finalement les Peulhs envahisseurs, coachés par le Capitaine #ATIM des #CasquesBleusMarocains, alors chef de la base Minusca de #Zémio, ont pu atteindre Rafai. Ils ont pris le contrôle de la ville ce matin. Pour le moment, les Peulhs occupent la gare routière, l’école catholique et la #Gendarmerie. On signale par ailleurs, l’implication des éléments Marocains basés à #Bangassou qui s’étaient déployés à #Dembia, pour justement faciliter la prise de Rafaï à leurs supplétifs musulmans.

La Centrafrique va-t-elle encore exister si l’Est passe sous la coupe totale des Peulhs venus du #Sahel ? Mais qui les financent, les soutiennent dans leurs équipées, en dehors de l’#ONU qui, manifestement joue double jeu ?

De toutes façons, il est de la responsabilité des Centrafricains, tant il en existerait encore, de se libérer du joug de ces #Envahisseurs. Toutes incantations seraient vaines, l’heure est plus que jamais à la #Liberation du Territoire national. Qu’on ne nous parle point de #GénocideDesPeulhs en Centrafrique, le moment venu ! Nous devrions de même exiger le retrait du Maroc de la Minusca et la rupture des relations diplomatiques, le temps nécessaire. #ÉZingo ! »

Mais aux dernières nouvelles, les éléments d’autodéfense ayant reçu des renforts venus de Bangassou, auraient réussi à libérer cette ville du joug des Dhjandjawids.   La source précitée en dit plus, en ces termes :

« #Rafaï #Bangassou #MBomou #Minusca #PeulhsArmés

LES #AUTODÉFENSES ONT PU METTRE EN DÉROUTE LES SUPPLÉTIFS #PEULHS DES #CASQUESBLEUSMAROCAINS

Depuis hier matin, moins d’une cinquante de jeunes patriotes partis de Bangassou pour prêter mains fortes à leurs frères de Rafaï ont pu mettre en déroute les centaines de Peulhs se revendiquant #UPC de #AliNdarassa.

Les combats furent très rude et malgré la logistique moderne des Peulhs et le soutien des casques bleus Marocains, les jeunes patriotes du M’Bomou ont pris le dessus hier nuit.

La ville vidée de ses civils, qui ont traversé le fleuve pour se réfugier au-delà de la #Chinko, offre un spectacle d’Apocalypse.

Le curé de Rafaï est vivant, l’établissement d’enseignement catholique pillé par les Peulhs, la ligne téléphonique rétablie, trois jeunes Combattants tombés, des blessés qui espèrent être soignés le plus tôt possible, tel est le spectacle qu’offre la ville martyr abandonnée par Faustin Archange #Touadéra et les parlementaires de l’Est. Mais pour autant, rien n’est fini. Il conviendrait de pourchasser ses hordes d’envahisseurs afin de les exterminer jusqu’au dernier, leur enlevant l’espoir de revenir sur leurs pas et commettre encore l’irréparable.

De #Gambo, il nous parvient qu’ils auraient remis ça sous l’indifférence totale de ceux qui auraient la responsabilité de la défense et de la sûreté nationales Centrafricaines.

Mais la #Centrafrique existe t’elle ? »

Affaire à suivre…. !

La rédaction

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.