.
.

La voix des sans voix en République Centrafricaine

.
Espace Publicitaire à louer

Alerte – Info : Vent de panique et calme à Bouar…..


Des  folles rumeurs, faisant état de l’entrée imminente dans la ville des éléments du seigneur de guerre, Sidiki,  auraient coupé le sommeil à la paisible population de Bouar, depuis une (1) heure du matin. Et qui de se déplacer pour aller trouver refuge sur les sites sécurisés, qui vers les séminaires, qui vers la cathédrale….

En réalité, selon des informations dignes de foi en notre possession et de provenance de Bouar, des éléments armés ressemblant à des  antibalakas  venus de Bouar, de Bozoum et de Bossangoa auraient tendu un guet – apens,  dans un village attenant à la ville de Bocaranga,  à des éleveurs peuhls et leur auraient ravi tous leurs troupeaux de bœufs. Après leur forfait, et muni de son butin de guerre, chaque groupe devait rentrer à la maison, qui vers Bossangoa, qui vers Bozoum et qui vers Bouar. Et c’est l’entrée des antibalakas de Bouar dans la ville avec leurs quotes – parts de bœufs qui serait interprétée comme l’entrée imminente des éléments peuhls de Sidiki.

Depuis lors, le calme serait revenu dans la ville. Evidemment alertés, les éléments de la Minusca et les antibalakas seraient sur leur garde, car on ne sait jamais.

Jean – Paul Naïba

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.