.
.

La voix des sans voix en République Centrafricaine

.
Espace Publicitaire à louer

Bakala : Mme Dorothée Tiyangou, députée de l’UNDP au secours des déplacés de sa circonscription….


dsc00609-4

Bakala, la ville martyre….Bakala, jadis la ville touristique….Bakala, jadis le centre du continent africain….Bakala, jadis la vivante, l’attrayante, la belle…..

Sur une  population de 18.000 habitants peu avant la tenue des dernières élections, il n’en reste aujourd’hui plus aucune âme qui vive. En effet, après les tueries de décembre 2016, perpétrées par les éléments d’un certain Ali Darass avec le soutien du contingent mauritanien de la Minusca, placée sous le haut commandement d’un certain Désiré Parfait Onanga – Anyanga, hommes, femmes, enfants, et quelques personnes du 3ème âge encore capables de marcher et de se tenir debout ont été contraints de quitter la ville pour aller trouver refuge ailleurs, qui à Grimari, qui à Bambari, qui aux M’brès, etc…Même l’abbé Manandji  était obligé de descendre à Bambari, livrant ainsi l’Eglise catholique et le presbytère à la merci des éléments du FPRC et du MPC, dorénavant maîtres des lieux, après en avoir chassé les éléments du mercenaire peuhl d’origine nigérienne, Ali Darass . C’est à ces hommes, à ces femmes et à ces enfants ayant tout perdu et condamnés à vivre comme des animaux que Mme Dorothée Tiyangou a rendu, il y a quelques jours, une visite à but humanitaire….Des images qui parlent et qui se passent de tout commentaire !

Jean – Paul Naïba

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.