.
.

La voix des sans voix en République Centrafricaine

.
Espace Publicitaire à louer

Bientôt une école militaire russe en Centrafrique ?


Plus de 150 instructeurs venus de Russie sont à Bangui pour former des soldats centrafricains au maniement des armes russes. Selon l’agence de presse Sputnik, la Russie a accordé à la République centrafricaine une aide militaire et technique.
« À la demande de la République centrafricaine, la Russie a accordé à ce pays une aide militaire et technique à titre gracieux », a déclaré jeudi Artem Kojine, directeur adjoint du service de presse du ministère russe des Affaires étrangères.
« Conformément à la résolution 2127 du Conseil de sécurité de l’ONU, une partie des armes d’infanterie et des munitions en provenance des stocks du ministère russe de la Défense a été livrée entre fin janvier et début février pour répondre aux besoins de l’armée centrafricaine », a annoncé Kojine.
« Cinq militaires et 170 ressortissants russes ont été dépêchés sur place pour entraîner les militaires centrafricains », a-t-il poursuivi.
Agissant avec l’autorisation de l’ONU, la Russie a en outre transmis entre fin janvier et début février un stock d’armes d’infanterie et de munitions à la Centrafrique, indique la même source.
Depuis lors, les velléités russes seraient en train de prendre une autre ampleur. Il s’agit d’ériger en Centrafrique une École Militaire Russe pour la formation non seulement des soldats centrafricains mais d’autres pays africains qui voudraient bien former leurs militaires.
Par ailleurs, certaines sources affirment aussi que la Chine attend fournir à la RCA une quantité d’armes de combat accompagnée des instructeurs. La Chine espère ainsi pouvoir équiper une partie des unités d’élites des Forces armées centrafricaines (FACA), afin de rétablir l’ordre dans le pays miné par les groupes armés, sur fonds de conflits interreligieux.
Mais la question fondamentale et récurrente demeure posée : École de formation Militaire russe en Afrique, pourquoi?
Ce qui est plausible, c’est que la Chine et la Russie veulent à tout prix miner la zone d’influence française. Les soldats russes débarqués en Centrafrique sont en train de jeter finalement le pavé dans la mare. Ce qui serait l’un des mobiles d’inquiétude du Chef de la diplomatie française, Mr Jean Yves Le Drian.
Source : #Sputnik
PK

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.