.
.

La voix des sans voix en République Centrafricaine

.
Espace Publicitaire à louer

Enerca : Dame Delphine Patetif, alias « Pathétique » à la manœuvre pour obtenir la tête de M. Nguété, colonel de la police, détaché à l’Enerca ?


Telles sont les dernières nouvelles parvenues à la rédaction. En effet, de sources très proches du dossier et de gentilles indiscrétions émanant du ministère de la justice, il est révélé  de manière constante et concordante que Dame Delphine Patetif, alias « Pathétique », conseiller technique du ministre de la justice, garde des sceaux, abonnée fictive de l’Enerca et fraudeuse de l’électricité depuis plus de trois (3), non contente de la relaxe pure et simple de M. Nguété, colonel de la police, détaché à l’Enerca, qu’elle a fait arbitrairement arrêter et séquestrer à la SRI, pendant plus de 72 heures, «  pour  intrusion, acte de violence et voie de fait » s’activerait à user de ses solides relations au sein du parquet, aux fins d’obtenir par tous les moyens la tête de l’officier de police judiciaire qui n’avait fait que faire son travail, sur instructions de sa hiérarchie. Une mission de service public qui consistait, en sa qualité d’officier de police judiciaire, à accompagner et assister une équipe d’agents de l’Enerca pour la pose et l’installation chez elle d’un compteur à prépaiement, en application d’une décision du conseil des ministres pour lutter contre les fraudes dont ne cesse d’être victime cette entreprise.

Une fraude sous la charge de laquelle serait tombée honteusement Dame Delphine Patetif, alias « Pathétique », qui n’a jamais souscrit un abonnement de fourniture d’électricité à l’Enerca, qui a consommé gratuitement depuis qu’elle a débarqué en Centrafrique et qui continue de consommer jusqu’à ce jour illégalement et irrégulièrement de l’électricité, à la cité des 17 villas dont les 16 locataires, bien évidemment des expatriés français, sont non seulement en règle vis – à – vis de l’Enerca, mais surtout n’ont pas hésité un seul instant à ce que ces agents puissent poser et installer régulièrement chez eux ces compteurs à prépaiement.

Pourquoi alors Dame Patetif, alias « Pathétique », a – t – elle catégoriquement refusé de faire comme les autres ? Parce qu’elle est amie du président de la République, du premier ministre, du ministre de la justice et de tous les membres du gouvernement présents chez elle, lors de la célébration de son anniversaire, comme elle l’a dit et continue de le clamer haut et fort « urbi et orbi » ? Est – elle vraiment une française, en détachement dans le cadre de la coopération technique ? En refusant de souscrire un abonnement à l’Enerca, en acceptant sans aucun gêne de consommer pendant plus de trois (3) de manière frauduleuse de l’électricité et en opposant une fin de non recevoir à une convocation ce jour le jeudi 26 janvier 2017, à lui régulièrement déposée, n’est – elle pas en train de prouver le contraire ?

Voilà des questions qui s’adressent directement au président Touadéra et à Sarandji et auxquelles devra répondre sans ambages et sans fioritures l’inspection générale des services judiciaires afin de révéler au grand jour l’auteur ou les auteurs de cette cabale contre la personne de M. Nguété qui n’avait fait que son travail, à travers l’instrumentalisation de la justice à des fins personnelles ou de règlement de comptes.

Afin que nul n’ignore, les lanceurs d’alerte et les combattants de la liberté et de la démocratie portent à la connaissance de ses chères lectrices et de ces chers lecteurs, la copie de la notification de la décision du conseil des ministres, relative à la mise en œuvre de l’opération de pose et d’installation des compteurs à prépaiement.

« Bangui, le 22 décembre 2016

N°237/ MSGGCRIRSEPP/DIR.CAB.

                      Notification de Décision

Destinataire : Monsieur le ministre des mines, de l’énergie et de l’hyraulique – Bangui –

Suite à votre note relative à la fourniture d’électricité dans la ville de Bangui, j’ai l’honneur de vous rappeler que le conseil des ministres ordinaire, réuni le jeudi 15 décembre 2016, sous la Très Haute Présidence de Son Excellence le Professeur Faustin Archange Touadéra, président de la République, Chef de l’Etat, a marqué son accord et vous a instruit de tout mettre en œuvre pour l’amélioration de la gestion régulière de l’Enerca, d’une part et vous a recommandé de passer au système prépayé pour un meilleur contrôle et une bonne distribution de l’électricité car l’Enerca est une société qui doit générer des ressources, d’autre part.

Je vous notifie ce qui précède pour les dispositions pratiques à prendre.

Le ministre, secrétaire général du gouvernement, chargé des relations avec les institutions de la république et du suivi – évaluation des politiques publiques

             (é)

Jean – Christophe NGUINZA »

Jean – Paul Naïba

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.