.
.

La voix des sans voix en République Centrafricaine

.
Espace Publicitaire à louer

Kaga – Bandoro : Abdoulaye Hissène et ses hommes en marche vers Bangui


Les nouvelles en provenance de l’intérieur du pays, à 80%  sous le contrôle des bandes armées et des seigneurs de guerre, ne sont pas bonnes. Des renforts en  hommes, véhicules, armes et minutions de guerre de tous calibres ne cessent d’arriver de toutes parts. A Bambari, Birao, Ndélé, Bria, Markounda, Koui et à Kouango, les éléments de la Séléka se regroupent, s’activent et s’organisent au vu et au su des forces onusiennes, dans le but de marcher vers Bangui.

Face à ces agitations, le président Touadéra, pourtant  démocratiquement élu et son gouvernement dirigé par son cher aîné Sarandji se taisent. Ils se taisent au nom de leur fameuse politique de main tendue, de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale. Cependant, les égorgeurs et leurs mercenaires avancent sur le terrain, tuent impunément, incendient des villages et greniers, pillent, volent et violent, détruisent des biens publics et privés, rackettent de paisibles populations, lèvent l’impôt et le perçoivent, contraignent de milliers de personnes à quitter leurs habitations pour trouver refuge en brousse, si elles ne sont pas sur les sites des déplacés, et d’y vivre comme des animaux. Parallèlement, ils mettent la main sur nos ressources minières, à savoir or, diamant, et bois et les exploitent à des fins personnelles.

C’est dans ce contexte de troubles généralisés et de désordre organisé qu’il a été signalé à notre rédaction depuis 48 heures l’arrivée à Kaga – Bandoro, chef – lieu de la préfecture de la Nana – Gribizi, d’un certain Abdoulaye Hissène à la tête de plusieurs hommes lourdement armés. Leur objectif : marcher vers Bangui.

Des mouvements des troupes au vu et au su des forces onusiennes, observées au même moment à Koui avec le général Sidiki et à Bambari avec le général Ali Darass.

Affaire à suivre….. !

La rédaction

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.