.
.

La voix des sans voix en République Centrafricaine

.
Espace Publicitaire à louer

Kaga – Bandoro : bientôt les faca au poste de contrôle de Ndomété ?


Depuis l’annonce de l’arrivée très imminente des éléments des forces armées centrafricaines et de leurs instructeurs russes, il règne dans la ville de Kaga – Bandoro, située à plus de 300 Km de Bangui en allant vers le Centre – nord,  une atmosphère de panique généralisée et d’agitations sans pareil.

Pour être précis , des sources locales indépendantes dignes de foi rapportent à ce sujet que la nouvelle du déploiement des faca circulant dans toutes les contrées, les communes et les villages, telle une véritable traînée de poudre, et coïncidant fort étonnement avec l’opération de sécurisation de la frontière avec le Tchad par une colonne des forces armées tchadiennes, après l’attaque dans sa partie septentrionale de la ville de Bourghi par des rebelles, a semé un vent de sauve – qui-peut dans le rang des éléments de la séléka. C’est ainsi que, pour éviter d’être pris entre le marteau et l’enclume, tous les mercenaires tchadiens et soudanais jadis présents à Kaga – Bandoro et ses environs ont réussi à traverser la frontière pour  se mettre à l’abri, car on ne sait jamais.

Par contre, les autochtones sont obligés de quitter la ville pour tenter de trouver  refuge ailleurs. C’est ce qui explique la présence, ces dernières 48 heures, des généraux Arda Hamkouma et Issa Issaka, dans la ville de Batangafo, accompagnée d’hommes lourdement armés. A cette masse, s’ajouteraient d’autres éléments jadis basés à Kabo. Leur entrée aussi soudaine qu’inattendue dans la ville serait à l’origine d’une altercation avec d’autres éléments de la séléka, pour une histoire de formalités à la barrière, qui se serait soldée par la mort de douze (12) personnes dont un général.

Contrairement aux informations relayées ci -dessus, aux dernières nouvelles, selon des sources très proches de la coalition de la séléka, l’ordre aurait plutôt été donné à tous les différents commandants de zone de passer à l’offensive, après une réunion tenue dans le plus grand secret, à Kaga – Bandoro. D’où cette présence des généraux Arda et Issa à Batangao avec comme objectif l’attaque et la prise de la ville de Bouca dans les tout prochaines heures.

Au même moment, l’on apprend à la rédaction du journal  « La Voix des Sans – Voix » que les faca vont prendre très bientôt le contrôle du poste de la ville stratégique de Ndomété, située à 10 Km de Kaga – Bandoro avec  une ouverture vers la sous – préfecture des  Mbrès. D’ores et déjà, les forces onusiennes du contingent pakistanais qui y étaient de faction, ont déjà été  relevés par un contingent burundais dont la mission serait de prendre toutes les dispositions avant l’arrivée des faca.

Affaire à suivre….. !

La rédaction

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.