.
.

La voix des sans voix en République Centrafricaine

.

Les vrais en-dessous de la guerre des Touadérateurs à l’Assemblée Nationale


Le renouvellement du bureau de l’Assemblée Nationale fait bouger les fesses dans ces derniers temps. De partout dans les classes politiques, chacune d’elle cherche à être au perchoir pour des raisons propres à elle. Mais du moins, il faut cracher la vérité en faisant un rétropédalage pour mieux comprendre ces gesticulations qui n’honorent guerre notre République.

Pour mieux comprendre le présent, il est judicieux de revoir le passé. Cet exercice permettra aux uns et aux autres de prévenir quelle forme que prendra le futur.

Pour ceux qui ont la bonne mémoire et qui se souviennent bien de l’histoire, il n’y a point de débat. Mais qu’à cela ne tienne, il faudrait le dire quand même.

L’année passée, il y avait deux personnes du camp de Touadéra: l’une à la douane et l’autre à la primature ont abordé un conseiller du Président de l’Assemblée Nationale Abdou Karim MECKASSOUA dans l’optique de tout mettre en œuvre pour voter la motion de censure contre le Gouvernement que dirige Simplice Mathieu SARANDJI parce qu’elles ne veulent pas le visage de Sarandji à la tête de ce gouvernement pour la simple raison que le PM n’est pas de leur ethnie ngbaka-mandja. Pour ces dernières, l’actuel PM constitue une ombre pour elles pour le fait que Faustin Archange Touadéra lui avait fait confiance. Mais cette proposition de censure n’a pas trouvé bonne presse auprès du Président de l’Assemblée Nationale Abdou Karim MECKASSOUA. Voilà pourquoi la question de la motion de censure traversait les lèvres et faisait la UNE des médias en ce temps.

Et comme ce projet avait été avorté, ces mêmes figures et autres encore, veulent prendre le contrôle du bureau de l’Assemblée Nationale pour faire sauter Simplice Mathieu SARANDJI à la tête du Gouvernement car selon les concepteurs de ce projet, Simplice Mathieu SARANDJI n’est pas à la hauteur de sa tâche mais TOUADERA ne sait comment se débarrasser de lui. Ils avouent en même temps, pour soutenir leur plan qu’il est la principale cause des maux qui rongent la Centrafrique en ce moment.

En revenant sur ce qui se passe sur le terrain, surtout en lisant à travers la dernière déclaration des Touadérateurs qui appelle la population à se mobiliser devant l’Assemblée Nationale au jour-j de cette élection, il faut croire nettement que des choses se préparent dans les coulisses pour que cette soif soit étanchée. Mais laissons les choses évoluées comme telle et c’est l’avenir qui dira plus. En bon entendeur salut!  

Petrus KASSALO

Source : Fraternité2011.over-blog.com

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *