.
.

La voix des sans voix en République Centrafricaine

.
Espace Publicitaire à louer

Nation : Scène spectaculaire de pugilat entre Mme Sombo – Dibélé et un de ses directeurs ….


Selon des informations dignes de foi en notre possession, Mme Arlette Sombo- Dibélé, ci- devant ministre en charge de l’environnement et des eaux, forêts, chasse et pêches serait rentrée dedans hier matin avec un de ses directeurs, dans son département et en la présence de tout le personnel, administrés et autres badauds. Une véritable scène spectaculaire de pugilat qui aurait fait arrêter les activités  dans ce ministère et les environs  toute la matinée.

Raisons ? Elle aurait relevé ce dernier de ses fonctions par une simple note de service, alors que le parallélisme de formes des actes administratifs en application des dispositions de la loi de la fonction publique accordant garanties fondamentales aux fonctionnaires et agents de l’Etat, voudrait qu’il soit remplacé par un décret. Du coup, l’intéressé aurait décidé de faire valoir ses droits et à cet effet il aurait tout simplement refusé de se soumettre à l’observation de la note de service dont la prise et la notification seraient guidées par  la recherche et la satisfaction des intérêts étrangers à ceux du service : le faire remplacer par son  parent. C’est ce refus de déférer à la décision du ministre qui aurait justifié la furie de Mme Sombot- Dibélé.

Selon des sources très proches du dossier, elle aurait alors fait irruption dans le bureau du directeur pour non seulement le sermonner mais surtout l’agresser physiquement. Une agression verbale et physique à laquelle le directeur ne serait pas resté sans réaction ou insensible.

Informé de la situation, le premier ministre Sarandji, après avoir convoqué et auditionné Mme Arlette Sombot – Dibélé, aurait invité tous les cadres à une réunion de mise au point à la primature.

Affaire à suivre….. !

La Rédaction

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.