.
.

La voix des sans voix en République Centrafricaine

.
Espace Publicitaire à louer

Pourparlers de Khartoum : voici le projet de « Déclaration de Réconciliation »


Il ne fait plus aucun doute que le président Touadéra a bel et bien voulu organiser des pourparlers à Khartoum au Soudan, du 10 au 11  juillet dernier, entre son gouvernement et les principaux groupes armés. Mais sous de très fortes pressions, le mathématicien de Boy – Rabé a été obligé à la dernière minute de faire à nouveau un virage à 390°.
Selon des sources proches de la présidence de la République, ce rétropédalage s’est expliqué par le fait que  l’information sur cette rencontre qui se voulait hautement secrète a fuité. A cela s’est ajouté  le refus de l’UPC  d’Ali Darass et  du MPC de Mahamat Al – Katim d’y prendre part, constaté dans la capitale soudanaise. Enfin, des informations émanant des services de renseignements généraux n’ont pas hésité cette fois- ci à révéler clairement au président Touadéra que l’annonce de la tenue de ces pourparlers sous le parrainage de la Russie, en marge du dialogue politique inclusif en cours de préparation, à l’initiative de l’UA et avec le soutien de toute la communauté internationale, a immédiatement suscité une certaine froideur dans tous les milieux diplomatiques à l’égard du pouvoir de Bangui.
Afin que nul n’ignore, voici le projet d’accord politique intitulé « Déclaration de Réconciliation », à ce sujet :

La rédaction

Avis

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.